> :: :: >

: ! ( : - )                    ( : - )                    ( : - )                    1439-1442 ( : - )                    " " ... ( : - )                    : ... ( : - )                    1443 ( : - )                    : ( : - )                    : ( : - )                    ( ) ( : - )

 
  #1  
11-11-2011, 01:20 AM
 
: Nov 2010
: 338
: 9
13 12
-Les Fondements de la Dawa Salafiyya Cheikh al Albany -qu'Allah lui fasse misricord




Les Fondements de la Dawa Salafiyya Cheikh al Albany -qu'Allah lui fasse misricorde-


Introduction

La louange est Allah. Nous le louons, nous demandons son secours, nous lui demandons pardons, et nous demandons sa protection contre notre propre mal et contre nos mauvaises actions. Celui quAllah guide, personne ne peut lgarer, et celui quil gare, personne ne peut le guider. Jatteste quil ny a quune seule divinit : Allah, le seul, sans associs, et jatteste que Mouhammad est son serviteur et son messager.

Ô les croyants! Craignez Allah comme Il doit tre craint. Et ne mourez quen pleine soumission. [Âl imrn : 102]

Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a crs dun seul tre, et a cr de celui-ci son pouse, et qui de ces deux l a fait rpandre (sur la terre) beaucoup dhommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. [Nis : 1]

Ô vous qui croyez! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin quIl amliore vos actions et vous pardonne vos pchs. Quiconque obit Allah et Son messager obtient certes une grande russite. [Al-Ahzb : 70-71]

Le livre dAllah est la plus vridique des paroles, et la guid du prophte est la meilleur des guid. Les plus mauvaises choses, sont celle innov.
Toute innovation est Bida, toute Bida est garement, et tout garement mne au feu.
[1]

La meilleure parole par laquelle nous puissions ouvrir notre discours est la parole dAllah :

Les tout premiers (croyants) parmi les Émigrs et les Ansars et ceux qui les ont suivis avec droiture, Allah les agre, et ils Lagrent. Il a prpar pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront ternellement. Voil lnorme succs !
Ce verset est la base partir de laquelle tout musulman doit dmarrer pour connatre la prche (Dawa)[2].
[1] Sa parole : Le livre dAllah est la plus vridique des paroles se trouve dans le sahih de mouslim (3/1321), il prononait cette dernire formule surtout dans les khoutba du joumoua.
[2] Ce verset nous appelle suivre les traces de nos prdcesseurs, et nous informe de la rcompense quil en rsulte.

Lexpression Dawa Salafiyya

Les anciens savants, ainsi que les contemporains, ont utilis lexpression Dawa Salafiyya pour dsigner cette prdication particulire.
Certains lappellent aussi : la prdication de ceux qui secourent (ou prservent) la Sounnah de Mouhammad , et dautres lappellent : La prdication des gens du Hadith

Toutes ces appellations renvoient la mme chose. Cette chose en question, beaucoup de musulmans parmi ceux qui nous ont prcds et les contemporains sont passs ct et lon pris la lgre, ou bien ils y ont prt attention, mais pas autant quil aurait fallu.

La position de la Salafiyya au sujet de lattachement Doctrinal

Car tout au long des sicles qui ont dfil, sest fix dans le cur des gens de la sounnah, qui se rclament de la Sounnah et de la Jamaaa, lattachement exagr aux doctrines. Aprs que soient pass les trois premires gnrations reconnues comme les trois meilleurs, le culte de limitation cest fix dans le cur de tout ceux l. Et ne parlons pas des autres groupes qui ne se rclament pas de la Sounnah et de la Jamaaa et que le prophte dsign lorsquil a dit : Les juifs se sont divis en 71 sectes, les Chrtiens en 72 sectes, et ma communauts se divisera en 73 sectes. Toutes iront au feu, sauf une. , Ils dirent : quelle est-elle messager dAllah ? , Il dit : cest la Jamaaa .

Et dans une autre version qui explique la premire, il dit : cest celle qui sera sur ce sur quoi je suis, moi et mes compagnons [1]

[1] Le Hadith avec la version Jamaaa a t authentifi par : Al hkem, Al-Hfidh adhahab, ibn Hajar al asqalni, limm Chtib et ibn taymiya.

Ibn masoud a dit : la Jamaaa cest le fait dtre conforme la vrit mme si tu est tout seul ! (Histoire de damas de ibn askir avec une chane de transmission sr).



La diffrence quil y a entre se rclamer de ceux qui suivent le livre et la Sounnah et les appliquer rellement

Donc, ce Hadith fait parti des Hadiths clairs qui nous informent explicitement que le groupe sauv fait parti des 73 groupes qui mergeront de sa communaut. Et la parole du prophte est vridique, comme la dit Allah :

et il ne prononce rien sous leffet de la passion; ce nest rien dautre quune rvlation inspire. [annajm : 3-4]

Ce qui caractrise le groupe sauv nest pas, comme le prtendent certains mouvements, quil se rclame de ceux qui suivent le coran et la sounnah. Parce quen ralit, aucun musulman mme ceux qui ne font pas parti du groupe sauv , aucun mouvement ne peut dire quil ne suit pas le Coran et la Sounnah. Parce que cela le ferait sortir de lIslam. Cest pour a que tous les mouvements islamiques et tous les groupes islamiques, que le prophte a dsign dans le hadith prcdent ont un point en commun :
Il disent tous quils suivent le Coran et la Sounnah.


La ralit de la Salafiyya

Quand aux Salaf dont nous parlions tout lheure, ainsi que ceux qui suivent leur chemin mais auxquels ont attribu dautre appellations, ils se distinguent des autres groupes par leur lien avec une chose supplmentaire [que les autres nont pas] : la garantie de ne pas sortir du coran et de la Sounnah[1] grce leur attachement la voix des compagnons du prophte parmi lesquels on compte : les premiers migrants, les Ansars, ceux qui les ont suivis, puis les suivants des suivants. C'est--dire les trois premires gnrations connus pour leur grande valeur comme le dit le hadith authentique, et mme Moutawtir, du prophte :

Les meilleurs personnes sont celle ne mon poque, ceux de la gnration qui arrive aprs[2]

Cest--dire la gnration qui arrive juste aprs celle des pieux compagnons. Puis ceux qui viendrons aprs diront :

Seigneur, pardonne nous, ainsi qu nos frres qui nous ont prcds dans la foi .[3]

Toute personne dsireuse de faire parti du groupe sauv doit obligatoirement tre sur le chemin des compagnons et des suivants. Ce sont eux les pieux prdcesseurs que nous prenons pour models.


[1] Dans la version arabe il dit : la garantie de ne pas sortir du coran et de la Sounnah au nom du coran et de la Sounnah . Nous navons pas voulu alourdir la phrase. [T]

[2] Cette version est celle qui est Moutawtir. Il existe dautres versions authentiques ou il ajoute puis ceux daprs . [T]

[3] Sourate 59 verset 10



Lobligation de suivre les prdcesseurs

Lobligation de suivre les prdcesseurs nest pas une innovation. Elle est au contraire clairement stipule dans le livre dAllah, comme par exemple dans le verset : Et quiconque fait scission (se spare) davec le Messager, aprs que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il sest dtourn, et le brlerons dans lEnfer. Et quelle mauvaise destination !

Dans ce verset Allah a svrement mis en garde ceux qui contrediraient le prophte , puis a coupl cette avertissement la parole suivante : et suit un sentier autre que celui des croyants . Il ne fait aucun doute que les croyants dont parle Allah, et du chemin desquels il a interdit les musulmans de sloigner, sont ceux voqus dans le verset prcdent : Les tout premiers (croyants) parmi les Émigrs et les Ansars et ceux qui les ont suivis avec droiture , Allah les a agr et ils lont agr.

Le critre qui permet de faire la diffrence entre ceux qui prtendent appliquer et ceux qui appliquent rellement

Ceci[1] est donc le critre qui permet de distinguer le musulman qui prtend avec sa langue suivre le Coran et la Sounnah et qui en mme temps contredit le Coran et La Sounnah, car il nest pas retourn vers ce qui lui garantie quil ne contredira pas le Coran et la Sounnah ; c'est--dire lancrage dans la voie des compagnons du prophte .

Vous tes donc maintenant face un texte tir du verset et du hadith authentique. Le verset voqu le chemin des croyants, et le prophte a voqu ses compagnons de mme quil a voqu les Khalifs bien guid dans lautre hadith authentique rapport par un groupe des gens des Sounans, parmi lesquels : Abou Dwoud, attirmidhi, Ahmad bni Hanbal et dautres :

Daprs Irbd bni Sriya : Le Messager dAllah nous fit un sermon tel que nos curs en frmirent et nos yeux en versrent des larmes. Nous lui demandmes : Ô Messager dAllah ! Serait-ce un sermon dadieu ? Fait nous donc quelques recommandations. Je vous recommande, dit-il, la crainte dAllah tala et une totale obissance, mme si un esclave devient votre chef. Car celui auquel sera prt une longue vie verra de nombreux diffrents. Aussi, tenez vous fermement ma Sounnah et celle des Khalifs bien guids aprs moi. Accrochez vous y de toute vos dents et gards vous des choses forgs, car toute chose forg est innovation et toute innovation est garement. .

Et dans une autre version il y est ajout : et toute garement mne au feu . Vous voyez que le prophte a galement coupl dans ce hadith la Sounnah du prophte avec celle des Khalifs bien guids.

Ce hadith rejoint celui du groupe sauv, ainsi que le verset : Et quiconque fait scission (se spare) davec le Messager, aprs que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il sest dtourn, et le brlerons dans lEnfer. Et quelle mauvaise destination !

Cest pour cela quil nest pas permis au musulman de suivre, au nom du livre et de la Sounnah, des opinions ou des paroles qui contredisent la voie de nos pieux prdcesseurs. Car leur voie est une explication du Coran et de la Sounnah. Vous savez tous que la Sounnah explique le Coran, comme la dit Allah en sadressant la personne du prophte : Nous avons fait descendre sur toi le rappel (le coran) afin que tu explique au gens ce quon a fait descendre sur eux [2]

[1] Suivre les prdcesseurs

[2] sourate 16 verset 44


Le dcoupage de la Sounnah et la manire de latteindre

Le prophte prend en charge lexplication du Coran au moyen de la Sounnah, qui se divise en trois catgories :

- La parole [du prophte],
- laction,
- et le silence dacceptation (taqrr).

Il ne nous est pas possible de connatre et datteindre la Sounnah si ce nest par lintermdiaire des compagnons du prophte . Cest pourquoi aucun musulman ne peut faire parti du groupe sauv moins de suivre le Coran et la Sounnah travers la voie des pieux prdcesseurs.

Ce troisime lment doit tre ancr dans lesprit de tous les musulmans sils veulent vraiment tre sauv le jour du jugement

Le jour o ni les biens, ni les enfants ne serons utiles. Sauf celui qui vient Allah avec un cur sain [1]

[1] sourate 26 verset 89-89


Un coup dil sur la situation actuelle

Nous vivons aujourdhui avec des mouvements qui se rclament tous de lIslam. Et tous pensent que lIslam cest le Coran et la Sounnah.

Mais la majorit dentre eux ne veut pas se cramponner au troisime lment voqu prcdemment : le chemin des croyants.

Le chemin des compagnons et celui des suivants qui les ont suivis avec droiture, et celui de ceux qui viennent aprs, comme nous lavons indiqu dans le hadith Les meilleurs personnes jusqu la fin.

La cause de la division dans la religion

Ne pas revenir aux ides, aux comprhensions et aux opinions de nos pieux prdcesseurs est la cause principale de la division des musulmans en diverses doctrines (madhab) et en de multiples groupes.


Celui qui dsir le vritable retour au livre et la Sounnah qu'il revienne ce sur quoi taient les compagnons, les suivants et les suivants des suivants.

Une mauvaise comprhension De ce qui prcde

Vous entendez dans beaucoup doccasions des paroles provenant de ceux qui se rclament des gens de science. Mais leur science nest pas celle que jai dcrite auparavant, c'est--dire la Sounnah et la voie des compagnons.

Ils veulent signifier par science , leur comprhension personnelle du Coran et de la Sounnah, sans revenir vers cette garantie qui les prservera contre le fait de se retrouver parmi les groupes gars.

Cest pour cela que vous entendez et lisez dans certains ouvrages et articles de ceux qui prtendent avoir de la science, ou qui se rclament des gens de sciences, ou bien que la majorit des gens affirment quils sont des gens de sciences, vous entendez de la part de certains dentre eux , contredisant ainsi ce que nous avons voquez prcdemment, : la doctrine des prdcesseurs (salafs) est plus sr, tandis que la doctrine de ceux qui sont venu aprs eux ( Khalafs) est plus sage et plus abondante en sciences. .

Ceci est une annonce claire et flagrante que ceux qui prononcent cette parole, visent en ralit les textes que nous avons voqus prcdemment.

Ces textes qui les obligent se tourner vers la voie des prdcesseurs, parmi lesquels les compagnons du prophte . Cette voie qui est une guid et une lumire. Du coup, leur parole : la doctrine des prdcesseurs (salafs) est plus sr, tandis que la doctrine de ceux qui sont venu aprs eux ( Khalafs) est plus sage et plus abondante en sciences. veut dire quils se dtournent de la voie des prdcesseurs que le prophte a ordonn de suivre.

Si vous voulez des exemples qui montrent clairement la diffrence entre ceux qui ont suivis cette voie celle des pieux prdcesseurs , et ceux qui sen sont dtourn pour suivre la voie des Khalafs quils prtendent tre plus savants et plus sages, nous vous donnons alors cet exemple :

Ceux qui se dsintressent de la voie de nos pieux prdcesseurs ont des doctrines, des paroles et des ides, pour lesquelles nous avons la certitude quelles sont fausses et quelles contredisent le livre et la Sounnah, car elles sopposent ce sur quoi tait le prophte , les compagnons et ceux qui les ont suivis avec droiture.


Exemples de leur dtournement de la voie des prdcesseurs

Si vous voulez des exemples qui montrent clairement la diffrence entre ceux qui ont suivis cette voie celle des pieux prdcesseurs , et ceux qui sen sont dtourn pour suivre la voie des Khalafs quils prtendent tre plus savants et plus sages, nous vous donnons alors cet exemple :

Ceux qui se dsintressent de la voie de nos pieux prdcesseurs ont des doctrines, des paroles et des ides, pour lesquelles nous avons la certitude quelles sont fausses et quelles contredisent le livre et la Sounnah, car elles sopposent ce sur quoi tait le prophte , les compagnons et ceux qui
les ont suivis avec droiture.

()

« | »

: 1 ( 0 1)
 
:





12:20 AM.

   RSS - - -

powered by vbulletin